Search

Comment fabriquer sa guirlande en origami ?

Tanguy Leroy 12 mars 2019

Les pays asiatiques ont toujours une manière un peu originale de faire de l’art. Mais le résultat est toujours magnifique comme c’est le cas avec l’origami. De bonnes techniques de base, une bonne manipulation et le tour est joué. On pense souvent que l’origami est propre au Japon alors que c’est un art qui nous vient de Chine. Cet art archaïque est tellement célèbre que tout le monde se prête au jeu tout en s’amusant. Et au-delà des oiseaux et la grue que nous avons l’habitude de faire avec l’origami, on peut aussi se prêter à la fabrication de guirlande. Quelques étapes à suivre et on obtient rapidement des résultats époustouflants.

Histoire de l’origami

Parce qu’avant de passer par la pratique, il faut connaître l’histoire de cet art un peu particulier. L’origami est d’origine chinoise. Et selon l’histoire, ce sont des moines qui ont apportés cet art vers le Japon. On l’appelle généralement l’art du papier car l’origami consiste à manipuler seulement que du papier. L’art regroupe de ce fait des manières et techniques de plier les papiers ou de les découper pour obtenir des formes bien distinctes. L’art connaît un rapide succès et tout le monde commence alors à se prêter au jeu. Une fois arrivés au Japon, les japonais cherche un nom pour cet art. Ils obtiennent alors le mot origami qui combine plier et papier. Le pays développe rapidement l’art et ce dernier trouve rapidement sa place au sein des cérémonies, notamment la cérémonie de mariage shinto où l’on rend hommage à des divinités. A ces époques, l’origami était de petite dimension car il représentait des objets assez petits. Des siècles plus tard, on a toujours gardé l’art et il est devenu encore plus populaire à travers le monde entier. Rapidement alors, on dépasse les proportions normales avec une girafe de presque cinq mètres effectuée par des étudiants à Amsterdam.

Les bases de l’origami

Avant de créer n’importe quelle forme, il faut connaître les bases de l’origami. Pour commencer, on ne peut pas utiliser n’importe quelle forme de papier. On utilise généralement le papier carré. Pour autant ce n’est pas obligatoire mais cela facilite les réalisations. Il faut également miser sur la qualité du papier qui ne doit pas être trop épais et rigide et encore moins trop fin. Avec l’origami, tel qu’on le connaît, le principe est de ne jamais passer par le découpage. Selon la forme recherchée on passe alors par divers pliages qui sont effectués successivement. Les bases de l’origami passent donc par des pliages successifs. Mais parfois, on doit passer par d’autres bases obligatoires. C’est par la suite que l’on suit un diagramme qui est un schéma détaillant la succession des plis pour parvenir à un modèle final. Les plis élémentaires servent alors de repère pour comprendre l’ensemble de la réalisation. En comprenant ces techniques, vous arriverez facilement à réaliser un chapeau, une grue et même des formes plus complexes comme la Tour Eiffel ou encore une magnifique gazelle.

Réaliser une guirlande

Une guirlande c’est quelque chose qui fait rêver, qui est joli et qui donne envie qu’on la regarde durant des heures. C’est tout à fait normal dans ce cas de préférer les papiers imprimés et raffinés que l’on utilise pour les lampions japonais. Pour une réalisation simple, voilà le matériel nécessaire et ce qu’il faut faire. On a besoin d’un papier pour origami 15 x 15 pour deux feuilles par diamant, une grosse aiguille, un fil de coton, de la colle, des ciseaux et des perles dorées.

Pour la réalisation, il faut bien suivre les étapes. Pour le demi d’un diamant, on marque les médianes et les diagonales du carré. On plie alors en deux sur une diagonale tout en repoussant des côtés droit et gauche à l’intérieur tout en suivant l’axe central. Une fois cela effectué, il faut placer le pliage ouverture vers le haut et rabattre les pointes au dessus le long de l’axe central. Une fois que vous avez fini cela, répétez la même action de l’autre côté du pliage. Le haut horizontal qui reste, il faut le découper. C’est seulement après que vous allez déplier le papier. Passez ensuite par le repli de l’ensemble en accordéon dans le but de former un triangle. On place l’ouverture vers le haut en rabattant les coins supérieurs le long d’un axe vertical. Faites-en de même pour tous les autres pans. Vous obtiendrez un losange, par la suite, dépliez le tout. Réalisez plusieurs formes, collez les ensembles et reliez tout à l’aide du fil.

Une guirlande dotée d’une douce lumière

Les guirlandes sont belles et on les apprécie en tout temps. Mais on les aime plus lorsqu’elle s’illumine une fois la nuit tombée. Et c’est même faisable avec beaucoup d’origamis. D’ailleurs, durant les froids hivers ou encore les nuits sombres, une guirlande lumineuse apporte un peu de magie et personne n’est contre cela. Pour ce genre de réalisation, il est possible de passer par diverses tonalités. La guirlande multicolore prend ainsi de la place mais vous pouvez tout à fait passer par des couleurs qui tranchent.  Et si vous aimez les plus belles folies, ajoutez des paillettes pour des résultats encore plus extravagants mais qu’on apprécie toujours. Ce dont vous avez besoin alors : une guirlande lumineuse avec le nombre de LED que vous voulez, des papiers japonais d’origami carré et des liens de serrage de 10 cm de long environ. Si vous avez acheté de très beaux papiers, il vaut mieux les abîmer. De ce fait, faites quelques entraînements de pliage de cube sur des papiers d’origami unis. Maintenant on passe à l’application :

Dans un premier temps, il faut prendre un seul carré de papier et passer par le pliage des diagonales du carré. Réalisez ce processus avec la face blanche du papier devant vous. Passez ensuite par le pliage et dépliage des médianes du carré tout en faisant pivoter la figure de 45 degrés. Saisissez ensuite la figure par les pointes des côtés et faites un regroupement sur elle-même en vous servant des volumes créés à partir des plis marqués dans les précédentes étapes que nous avons vues. Maintenant que vous avez un triangle, passez par le pli des pointes des côtés. Pliez ensuite les pointes tout en le faisant vers le centre. Pliez toutes les pointes vers le centre. Ensuite ouvrez légèrement le bord de la figure et repliez tout en glissant à l’intérieur de la partie de gauche. Répétez ces figures pour que vous puissiez à la fin écarter cette dernière tout en ayant la possibilité de glisser une pointe dans le bout. Avec le petit trou que vous avez obtenu, soufflez pour obtenir la forme du cube. Procédez ainsi avec les autres papiers jusqu’à ce que vous obteniez le nombre de cube voulu. Une fois que vous avez terminé tous les cubes, on passe par le montage en question de la guirlande. Faites passer l’attache autour de la base de chaque lumière. Alignez ensuite le bout de l’attache avec l’ampoule LED et glissez-la dans le trou du cube en faisant en sorte que tout soit bien enfoncé. Faites-en de même avec les autres cubes. Les trous ne doivent pas être trop béants au risque de laisser l’ampoule sortir facilement. Jouez également avec les attaches car ce sont ces dernières qui maintiennent en place les ampoules. Vous pouvez jouer avec la couleur des ampoules, des origamis ou des deux. Maintenant que c’est fait, vous pouvez ainsi branchez votre magnifique guirlande.

Les guirlandes versions XXL

Avec les origamis on peut faire des folies. Mais avec des origamis géants, on doit se faire aider. L’idée peut paraître folle mais une guirlande géante lumineuse est toujours appréciable à voir. Ce qui est  impressionnant c’est aussi d’insérer des origamis dans les origamis. On fait des superpositions tout en jouant avec les lumières. Vous pouvez également coller des formes à l’intérieur des cubes. Une fois la LED allumée, on peut voir défiler plusieurs formes. En ajoutant quelques touches de couleur, on crée encore plus de beauté. Un origami taille XXL demande du travail mais cela en vaut la peine.

Les formes les plus courantes pour une guirlande parfaite

Il n’est pas toujours évident de faire une guirlande avec n’importe quoi. Souvent pour les guirlandes, nous faisons des assemblages de formes simples, parce qu’il faut que le résultat soit là et que l’on obtienne vraiment une guirlande qui est jolie à voir. Pourtant cela n’empêche pas par des constructions plus complexes pour obtenir des résultats qui sortent de l’ordinaire. Avec l’origami, on peut obtenir n’importe quelle forme à partir du moment où l’on maîtrise à la perfection les pliages. Mais commençons d’abord par des formes simples :

La base préliminaire est la plus simple puisqu’elle combine tout simplement deux plis « montagnes ». C’est très basique et c’est sans doute la réalisation la plus facile à faire. Les plis s’effectuent le long des diagonales du carré à deux plis « vallées » que l’on réalise le long des médianes du carré. Nous avons également la base de la bombe à eau qui utilise la technique des plis en montagnes. Le principe est de combiner deux plis vallée qui s’effectue le long des diagonales du carré à deux plis montagne que l’on fait toujours le long des médianes du carré. La base du poisson est aussi très appréciée en combinant deux plis en oreilles de lapin.

Pour des guirlandes encore plus simples, on passe par un simple découpage pour créer un cœur. Les jolis cœurs sont surtout dédiés pour des moments romantiques. Ce qui est appréciable avec cette forme c’est que l’on peut facilement esquisser la forme 3D. Il suffit alors de lier les cœurs entre eux pour donner une magnifique guirlande. Colorez l’autre face si elle n’est pas dotée de couleur.

Les indispensables : les liaisons

Des origamis certes mais impossible de faire des guirlandes, du moins, sans passer par des liaisons qui sont généralement des fils. Une fois les formes obtenues, on passe par des assemblages. En tout, vous devrez avoir un bon nombre d’origami de tailles semblables. On les relie alors bout à bout avec du fil de couleur discrète. Cette partie est assez facile car il suffit de joindre un à un les origamis. Pourtant, cela peut devenir un travail assez harassant en fonction de la forme de l’origami. Il ne faut quand même pas risquer d’abîmer les formes déjà obtenues. Heureusement le travail n’est pas toujours difficile surtout si on passe par des origamis à la forme simple. Pour ce qui est des formes d’animaux ou plus compliqués, il faut faire très attention. Au fur et à mesure, on ajoute aussi des petites choses entre les origamis. C’est par exemple le cas d’une petite boule transparente que l’on glissera entre chaque forme. Cela servira à embellir le tout. On peut également jouer sur la palette de couleurs et obtenir une guirlande qui ressemble à un magnifique arc en ciel. Rien ne vous empêche d’utiliser d’autres objets à insérer. Mais maintenez toujours l’équilibre pour que les origamis ne soient pas encombrés par la présence des autres objets.

Jouer avec les couleurs

Avec l’origami, on aime jouer avec les couleurs. Au Japon, se prêter au jeu de couleurs permet d’obtenir des guirlandes encore plus splendides. On utilise de ce fait les mêmes papiers mais cette fois-ci on ose avec les couleurs. Des guirlandes pour les fêtes et événements divers, on prend des couleurs plus osées. Une fois les formes obtenues, on décore les papiers avec des paillettes pour donner plus de lumière. Il existe aussi des papiers origami. De conception spéciale, ces papiers ont été spécialement fabriqués pour réaliser des origamis sans risquer de les déchirer facilement. Vous pouvez les acheter en ligne ou auprès de boutiques spécialisées. Présentés en paquets sous forme de petits livres, les papiers sont de couleurs différentes dotés de petits motifs géométriques.

Tanguy Leroy

Tanguy est un passionné de décoration depuis sa tendre enfance. Ses créations sont un mélange d'inspirations néo-baroque et renaissance grâce à sa proximité avec les châteaux de la Loire. Il y ajoute une touche de modernité donnant toute sa richesse à ses œuvres. En 2019, Tanguy devient chroniqueur pour le Guide de la Déco.

You Might also Like