Search

Tout connaître sur la tapis de style bohème !

Carlos Hernández 24 avril 2019

Le style bohème, on l’entend si souvent et pourtant on n’arrive pas vraiment à le définir. D’ailleurs c’est le cas pour la plupart des styles. On les vit, on les aime mais parfois nous n’arrivons pas à mettre des mots là-dessus. Et pourtant, on les comprend très bien, à un tel point que l’on les adopte dans nos décorations.

Meubles, styles vestimentaires, murs mais aussi les tapis. Et c’est bien le cas du tapis de style bohème. Une allure qui sort de l’ordinaire mais qui fait pourtant valser nos cœurs, zoom sur cet objet qui plaît beaucoup en ce moment.

Le style bohème, c’est quoi déjà ?

Quelques plumes par-ci, une allure qui évoque vaguement l’Indien d’Amérique ou encore une petite robe à frange, ce ne sont pas vraiment les objets en soi qui reflètent totalement le style bohème même si c’est un peu le cas. Le fait de porter 6 bracelets avec des bagues en argent ne font pas de nous une personne bohème.

Le bohème, on le porte dans notre cœur et on le vit et quand on ne le sent pas, on ressent du vide à un point que l’on sent agoniser. Il reflète de ce fait une culture complète, qui lui est propre qui laissent les rêveurs, les idéalistes et les créateurs exprimer leurs désirs sans contraintes.

Cette manière un peu subtile ou brute de se montrer au monde sans se préoccuper des jugements des autres. Et c’est en comprenant tout cela que l’on arrivera vraiment à intégrer le style bohème dans toute sa splendeur.

La naissance du bohème

Pris en tant que style et courant, le bohème n’est pas né par hasard. Cet état d’esprit a vu le jour dans les années 60 dans un contexte de rébellion. Les jeunes décident de casser les codes, de sortir de l’ombre et de ne plus s’ajuster à des étiquettes préalablement définies par la société.

C’est d’ailleurs vers la fin de ces années que les Beatles font leur apparition. Leur look est totalement différent et le scandale tourne autour de leurs cheveux longs et les Rolling Stones en ont fait de même. Viennent ensuite les rockeurs avec leurs musiques qui cassent tout et également Gainsbourg qui ne mâchent pas ses mots face à la politique.

Et pendant ce temps, le bohème chic nait. C’est cette révolte qui l’a aidé à naitre. Il met alors en exergue une liberté étouffée qui veut se défaire des contraintes sociales. On demande alors une prise de conscience totale. Et on généralise en ces termes car au final, le style bohème c’est le résultat de plusieurs évènements.

Le bohème en tant que style

Et plus tard, le bohème est rapidement devenu un style. A un tel point qu’il envahit non seulement les gardes robes mais aussi la décoration intérieure. Et sur ce plan on ne peut pas vraiment mettre dans une case le style bohème.

Parce qu’en portant des vêtements par exemple, on peut tout à fait être un bohème avec un foulard, un tee shirt, un blouson délavé et une paire de boots. Le style bohème ne peut être mis dans une case en particulier. Par contre, on joue sur une ambiance commune alliant un côté épuré doté de couleurs. L’Idée est d’évoquer cette notion de liberté et d’originalité dans l’expression même de l’objet.

Le tapis bohème au devant de la scène

En matière de décoration, le tapis n’a jamais été laissé en marge. Parfais habillage pour le sol, il donne de l’allure à un intérieur. Pour ce qui est du style bohème, il se décline en plusieurs formes. Le bohème étant très libre sur la perception des choses et la représentation esthétique en général, les tapis suivent également ce mouvement.

Mis au-devant de la scène, le tapis est d’ailleurs un objet fétiche du style bohème. Comme s’il complétait l’ensemble d’une pièce. Et c’est sans grande surprise qu’on l’a décliné dans ce style même. Les tapis bohèmes sont cependant catégorisés selon :

Leurs formes : à chaque tapis sa forme. Mais pour le style bohème, ce qui revient le plus est la forme rectangulaire. Une forme simple qui permet de s’adapter à n’importe quelle intérieure. D’ailleurs cette forme a toujours été privilégiée par rapport aux autres. Pour autant, cela ne veut pas dire que ces dernières ne sont jamais adoptées. A la seconde place, on rencontre la forme ronde qui est une représentation par excellence de l’harmonie.

La matière utilisée : on ne l’avait pas précisé mais le style bohème privilégie les matières naturelles. Et les tapis les adoptent à coup sûr. Une grande partie de ces tapis utilise le coton comme matière principale ou comme seule matière constitutive. D’autres passent par des fibres végétales ou encore des paillassons à composition particulière. Dans tous les cas, on privilégie au maximum les matières naturelles. La laine est également rencontrée dans certains cas.

La fabrication : on ne fabrique pas tous les tapis de la même façon. Souvent avec un lien étroit avec ce qui est plus traditionnel, certains tapis sont conçus de façon très classique. Ce sont ce que l’on appelle des tapis fait mains. Entre les mains d’excellents artisans, le procédé de fabrication donne des résultats impressionnants et on peut remarquer un souci méticuleux des détails. Et puis il y a les fabrications de masse ou d’usine. Ces derniers sont tout aussi appréciables que les fabrications traditionnelles sauf sur les finitions.

Les motifs : ce qui fait la grande particularité des tapis bohème c’est la conception des motifs. Ils sont dessinés de telle façon qu’il est impossible de ne pas reconnaître rapidement qu’il s’agit effectivement d’un tapis de style bohème.  Pour les motifs en question, on remarque surtout des formes géométriques, des dessins plus ethniques ou encore des motifs à fleurs. Les motifs sont parfois même personnalisés mais toujours en restant dans le thème bohème.

Les couleurs : c’est sur la couleur que se joue le style bohème quand on parle de tapis. Les couleurs sont mariées avec les motifs. Et on part souvent des couleurs vives pour donner vie à l’objet en question. Ceci étant, le choix de couleur se fait par rapport au cadre et aux décors dans lesquels elles sont exposées. Les tapis de style bohème s’utilise dans n’importe quelle pièce et même en extérieur. On remarque également des couleurs plus neutres comme le blanc et le noir. Mais le blanc le remporte souvent sur tous les styles.

Les décors sur les bords : en parlant de bohème, nous ne sommes jamais loin de la présence des franges. Et les tapis en sont dotés. Et c’est sur la partie largeur du tapis qu’on les remarque le plus. Les franges donnent de l’allure au tapis. Elles ne sont pas très longues ni trop courtes mais restent dans la moyenne pour ne pas abimer le reste de l’objet et être en surcharge surtout si le tapis est doté de motifs trop voyants avec des couleurs criardes.

La taille : un fait que l’on remarque c’est que souvent le tapis bohème donne l’impression qu’il n’appartient qu’à une seule personne. Sa taille n’est alors presque jamais très grande. Toutefois, on peut parfois remarquer que des tapis plus grands sont utilisés en extérieur.

Les différents types  de tapis  de style bohème

Letapis de style bohème, d’après les détails évoqués, nous donne des idées sur son apparence en générale. Mais on ne peut pas vraiment constituer qu’une seule catégorie. Avec leur apparence, les tapis évoquent souvent diverses ethnies voire diverses cultures.

Mais l’ensemble de ces dernières prônent toute une seule idée : la liberté. C’est alors sans surprise que l’on rencontre des tapis bohèmes qui ont un style un peu asiatique ou africain alors qu’on reste sur le thème bohème.

Parmi les tapis de style bohème on rencontre souvent le style berbère, le kilim, la version chic, le crochet, les produits cdiscount, le beni ouarain. On peut de fait adopter un kilim et avoir une finition plus enfantine et très folk qu’un style bohème alors que le kilim est un tapis bohème.

Le choix de la décoration influe donc sur la mise en valeur du tapis en général. Il n’y a pas vraiment de codes et de règles définis avec le bohème et c’est pour cette raison que l’on peut facilement sortir du thème recherché. Par contre, il faut savoir que le style bohème prône les matières naturelles, de styles ethniques, confortables et facile d’entretien et on joue principalement sur des couleurs très criardes comme le rouge, le jaune ou l’orange.

Le tapis bohème : un tapis qui sort du lot !

Le tapis de style bohème sort agréablement du lot parmi un éventail de tapis. Car il est cosy tout en apportant une touche ethnique. Et c’est ce qui fait son charme. Une raison pour laquelle il est redevenu rapidement tendance. Il faut dire aussi que depuis quelques années, le look style nature est très en vogue.

On aime alors la zen attitude et tout ce qui est rattaché à la relaxation, ce que reflète très bien le tapis bohème. Le but est de profiter de la liberté tout en restant chez soi. Un point bonus de décoration intérieure pour tous les fans de tapis. Et avec les pieds nus, on peut profiter directement de la matière naturelle qui compose le tapis.

Les trois grandes familles de tapis bohème

Pour le bohème, on distingue principalement trois familles de tapis au style différent. Ces trois styles reflètent parfaitement le bohème dans son ensemble en utilisant un bon mariage de couleurs et de formes.

Le tapis de style berbère : le bohème est une conception généralisée et certain style de tapis entre très bien dans l’ambiance bohème. C’est le cas par exemple du style berbère. Et ce que ce tapis propose en premier c’est une belle invitation au voyage. Donc on parle de liberté ce qui est tout à fait dans l’esprit bohème.

Le style est présent depuis des années et revient en force dans la tendance. Pour ce qui est de la matière, nous avons l’embarras du choix mais les plus courantes sont les matières naturelles et plus principalement le coton lavable. Avec un ajout de graphisme, le résultat est très appréciable pour l’intérieur de la maison.

Le tapis en jute : si le berbère est très bien apprécié, le jute l’est également. Pour une décoration boho, il ne faut pas s’en défaire. Le jute c’est une fibre naturelle. Ce qui est parfait pour un esprit totalement bohème. Ce style de tapis se spécialise surtout pour vous faire rêver des pays asiatiques car le style est typique de cette partie du monde.

D’ailleurs c’est là bas que la jute est cultivée. Les couleurs sont moins voyantes et on joue sur des tons plus doux avec des formes rondes ou ovales décorés par une constitution particulière.

Le tapis colorés : on part toujours d’une base à partir de matière naturelle. Avec ce tapis, on joue sur les couleurs. Et plus il y en a, mieux c’est. Le tapis fait penser au style des tribus d’Amérique Latine : une profusion de couleurs qui donnent des formes distinctes.

Carlos Hernández

You Might also Like